Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 janvier 2009 2 06 /01 /janvier /2009 10:11

4 janvier deux mille neuf

 

En ce premier dimanche de l’an neuf, j ‘écoutais de bon matin France inter, thème du jour « Silence et Ombre » avec pour invités Christian N… musicien et éminent spécialiste du son et Roger Narboni, concepteur des éclairages des villes.

 

Le premier expliquait la différence entre le bruit qui est subi et le son qui est choisi ; Ainsi dans le domaine de la  musique, ce qui n’est que bruit insupportable pour l’un pourra être apprécié par l’autre.. En musique encore, le silence, interruption plus ou moins longue du son, s’appelle joliment pause ou soupir.

Certes le silence a presque totalement disparu de nos vies et de nos villes. Mais que craignons nous le plus ? Bruit envahissant empêchant de dormir, de penser ou Silence effrayant  évoquant la souffrance du monde et la mort.

 

Une semaine de réflexion sur le bruit doit avoir lieu à partir du 17 janvier à Paris et 26 villes de province ; J’espère que Toulouse sera du nombre et souhaite que cette semaine soit particulièrement dédiée aux enfants et aux jeunes (éducation à la musique, lutte contre le bruit dans les classes et les cantines).

 

Le second, Roger Narboni est bien connu à Toulouse puisqu’il avait été consulté en 2004 pour réaliser le plan lumière de la Ville mais nos édiles d’alors se sont orientés vers d’ autres choix ; On en connaît le triste résultat au Pont-neuf, aux Jacobins et Augustins …dans les rues, sur les quais et places du centre ville.

Interrogé sur lumière et ombre dans la ville, il dénonce la surabondance de lumière désordonnée

liée au consumérisme et au besoin de sécurité.

Faut-il aller jusqu’à supprimer la nuit, ne plus voir un ciel étoilé ?

Le seul lieu où l’ombre est supprimée et la lumière est imposée 24h/24, c’est la prison.

 

« Rien ne s’improvise, l’éclairage est un art et doit rester entre les mains de professionnels… » telle était la conclusion du billet d’humeur du bulletin du 1er trimestre 2008 de Vivre à la Daurade, également publié sur le blog de l’association..

 

Pour en terminer de mes réflexions et vœux pour Toulouse en 2009, je vous soumets  le terme d’urbanisme, art d’aménager et d’organiser les agglomérations humaines. Du latin urbanus, de urbs, ville, Il est à rapprocher du mot urbanité, « politesse des anciens Romains et politesse que donnent la vie de la ville, l’usage du monde » définition de l’encyclopédie Larousse.

Partager cet article

Repost 0
Published by Marianne - dans Billet d'humeur
commenter cet article

commentaires

jb toulouse 21/01/2009 23:11

en effet vous ne vous etes pas fait bien comprendre la laideur c' est subjectif la violence certes pour le bruit, désolé de vous redire qu'en choisisant de vire en plein centre ville d' une agglo d' 1 million d' habitants ......... en meme temps, pour avoir vecu à la campagne, je suis sur que vous etes ce genre de personnage à porter plainte contre le pauvre paysan et son tracteur lorsqu' il dot aller récolter le blé en pleine nuit à l annonce d' un oragr ravageur, contre le coq, le chien enfermé dans son chenil............ reste la planète Mars ...

Marianne 20/01/2009 02:08

Je crois ne pas m'être bien fait comprendreLe bruit, la laideur, la violence ne m'interessent pas, Ce que j'aime et défends, c'est la musique, la beauté, l'harmonie, la tolérence, la solidarité...

jb toulouse 08/01/2009 23:00

il vous arrive de penser à autre chose qu ' au bruit ? existe t' il un autre sujet qui vous intérésse ?