Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 avril 2022 3 06 /04 /avril /2022 15:49
EXTENSIONS DE TERRASSES
Communiqué de Monsieur Christophe ALVES:

 "Comme je l’ai évoqué lors de la commission terrasses du 17 février 2022,  une étude a été menée pour travailler sur le devenir des extensions de terrasses Covid qui ont été autorisées depuis le 2 juin 2020.  

 Sur la base de études techniques effectuées par les services municipaux concernés mais aussi, compte tenu des échanges que nous avons eu lors de la commission terrasses, l’arbitrage qui a été rendu a tenu compte des critères suivants :

 --> la volonté de préserver le Site Patrimonial Remarquable. Ainsi, toutes les règles dérogatoires qui ont présidés à délivrer des autorisations de terrasses covid ne sont pas retenues notamment lorsque l’extensions de terrasse covid est supérieure à la superficie de la terrasse principale. Pour autant, les établissements peuvent continuer à exploiter les terrasses de droit commun autorisées.

 --> le critère de l’accessibilité, de la circulation, de la sécurité et du stationnement a été placé en priorité. Ainsi , ne sont pas pérennisées, les extensions de terrasses Covid qui ont été amenées à réduire la largeur du cheminement piéton, qui ont été installées sur des aires de stationnement sans bordures séparatives hors SPR, sur des aires de livraison, des emplacements motos ou taxis, en traversée de chaussée ou hors façade commerciale, devant des portes cochères sans laisser un recul de 3mètres et qui ont nécessité la fermeture à la circulation de certaines voies.

 --> les problématiques liées aux nuisances. Compte tenu des plaintes reçues, des extensions de terrasses Covid n’ont pas été pérennisées. Pour autant, certains établissements se sont vus pérenniser leurs extensions de terrasses covid mais une alerte  leur a été signifiée. Ainsi, ce sont 248 extensions de terrasses covid qui ne sont pas pérennisées.

 Par contre, les extensions de terrasses covid qui relèvent des places étudiées dans le cadre du Plan de Sauvegarde et de Mise en Valeur du Patrimoine (PSMV), sont maintenues provisoirement le temps de rencontrer les représentants de la profession de la restauration pour recueillir leurs avis. Un arbitrage définitif devrait être rendu d’ici la fin avril.

Les places concernées sont les suivantes (39 établissements concernés) :  

   - place Yitzhack Rabin

  - place Salengro/rue de la Barutte

  - place Rouaix

  - place Wilson

  - place Olivier

  - place intérieure Saint-Cyprien

  - place Saint-Georges

  - place du Capitole

  - place Saint-Pierre

  - place de la Trinité

 Enfin, dans les quartiers où un projet d’aménagement urbain va voir le jour, les extensions de terrasses Covid sont maintenues mais pourraient être remise en cause dans le cadre de ce projet. Ainsi, ce sont 136 extensions de terrasses covid qui ont été pérennisées.

 

L’idée maîtresse qui a prévalu aux arbitrages rendus a été de ne pas déroger au règlement qui prévalait avant la crise sanitaire.

Partager cet article
Repost0

commentaires