Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
12 décembre 2012 3 12 /12 /décembre /2012 10:00

village-fete.jpegNos amis de l'association StPierre-Capitole nous transmettent quelques unes des réactions des habitants et adhérents sur le projet de transformation de la Place St Pierre par la suppression du mur et l'installation de gradins vers la Garonne , la fameuse ouverture vers le fleuve ! et vous qu'en pensez-vous?

 

Voilà des éléments de débat autour du projet de la Mairie :

Dans la Dépêche et parmi les apports de nos adhérents nous relevons les propos suivant :

« I à j 31 » : vous avez tout à fait raison : la municipalité préfère dépenser tout son budget sur 2 ou 3 rues refaits à grands coups de pelleteuse plutôt que d'améliorer par petites touches la circulation des piétons sur les trottoirs. C'est la communication politique qui prime avant tout sur le service à la collectivité. Il est absolument anormal qu'une personne en fauteuil roulant, ou qu'un bébé en poussette (même combat) soit obligé de descendre sur la voie de circulation à cause de trottoirs ridiculement étroits, encombrés par les poubelles ou les terrasses envahissantes. Essayez de prendre la rue Matabiau par exemple en poussette ou fauteuil roulant, c'est tout simplement impossible. De plus l'aménagement de la place St Pierre est une aberration totale, un gâchis énorme, un cadeau fait aux vendeurs d'alcool de la place. Donc on va construire un escalier qui descend directement dans la Garonne... une idée lumineuse ! Que dira la municipalité quand le nombre de noyés aura explosé ? Totalement irresponsable comme projet.

« r-v bravo I »  pour votre analyse, vous rejoignez les habitants du quartier qui trouvent que c'est beau mais cher, que les nuisances dont nous sommes victimes peuvent être multipliées, que les handicapés ne descendront pas les escaliers, que la réalisation risque d'être rejetée par les bâtiments de France... etc, mais on ne nous interroge pas, on nous réuni pour nous faire du lavage de cerveau... oui il fallait bouger le quartier, mais fallait-il prendre un archi célèbre qui construit "sa ville" sans rien comprendre au passé et … bien peu au présent!

« B-V. »  Je pense que ce projet d'aménagement est un bon projet, qu'il ne représente pas un changement radical avec l'existant mais une bonne amélioration. Dans de nombreuses villes les gens peuvent se promener sur les quais et les autorités ne se posent pas la question des noyades éventuelles. Les bars fréquentés le soir sont une chose normale dans les grandes villes, ce qui est anormal c'est le bruit tard dans la nuit et les incivilités qui donnent de mauvaises habitudes à nos jeunes et dérangent fortement les riverains.

Je plaide depuis longtemps pour une solution consistant à multiplier les rondes nocturnes de la police nationale ou municipale et je reste persuadé que cela suffirait à régler ces problèmes. Par la même occasion d'autres problèmes seraient aussi traités, le sentiment d'insécurité, le stationnement abusif, les dégradations diverses, les trafics...

« L.- R. » Ça ira mieux demain. Il est temps d'essuyer les vapeurs et la poussière de ce chantier de restauration du vieux Toulouse « en train de disparaître » pour tenter de retrouver nos vérités de raison associatives...Le sentiment du vécu de nos adhérents ..! mis à part le décor, qu'est ce qui change pour nous?...En matière de circulation...à pieds, en voiture, en vélo, en fauteuil roulant, en planche à roulettes...de stationnements pour les riverains, d’ incivilités, de salissures....

Que nous importe le flacon si on nous laisse l'ivresse...l'actualité démontre que le décor n'influe pas sur la sécurité, les malveillants ont de plus en plus d'audaces et les nuisances se multiplient.....Rue de la Boule Samedi 17.11..à 23 heures, il était impossible de trouver un mètre carré de trottoir qui ne soit pas tapissé de rejets ...Dimanche 18.11.impossible de joindre le boulevard Lascrosse sans marcher sur la chaussée, les voitures occupaient tous les espaces disponibles jusqu'à l'entrée de la cité administrative et les conducteurs bloqués par leurs homologues, s'en prenaient aux piétons... ! Sur les trottoirs, les motos imitent les vélos, les "planchistes "insultent les passants qui gênent leurs évolutions...Bien faire c'est évidemment admirable...Mais éviter le pire ce serait forcément plus discret , surement raisonnable et peut être moins onéreux.  

La Navette : Nous sommes contents d'apprendre que des bus nocturnes desservent les cités universitaires de 1 à 5 heures, mais place St Pierre nous serions heureux de pouvoir disposer d'une desserte diurne de 8 à 19heures...en semaine.

Repost 0
Published by Le piéton de la Daurade - dans News
commenter cet article
8 décembre 2012 6 08 /12 /décembre /2012 11:38

hemicyclephototeque250.jpegCOMMUNIQUE DE PRESSE DE L’UCQ

Conférence de presse du 10 décembre 2012

 

L’ensemble des Comités de Quartier et Associations citoyennes de la Ville de Toulouse déclare unanimement ce qui suit :

 

Nous, associations bénévoles et apolitiques (Comités de quartier, collectifs d’habitants etc.) présentes sur l’ensemble des quartiers de la Ville de Toulouse et réunies au sein de l’Union des Comités de Quartier (UCQ) avons décidé de tenir ce jour une conférence de presse.

 

Cette mobilisation est exceptionnelle de par son ampleur et son caractère unitaire. Cette décision de tenir cette conférence de presse a été prise suite à la période dite de « concertation » pour la révision du (PLU) Plan Local d’Urbanisme et pendant la phase d’enquête publique qui a commencé le 5 Novembre dernier.

Ce nouveau plan d’urbanisme va modifier les règles qui régissent la construction sur Toulouse pour les années à venir.

 

Il ne faudrait pas que ces nouvelles règles aillent davantage dans le sens des intérêts des promoteurs de ce projet qui se doit d’être municipal, plus que dans celui des habitants !

 

Les enjeux de ce texte sont malheureusement trop souvent méconnus de par des informations trop fragmentées et trop peu de concertation, leurs impacts sont donc sous-estimés par nos concitoyens.

C’est notre vie de tous les jours qui va changer avec ce nouveau PLU issu du Grenelle II de l’environnement.

 

Certes la loi 2010-788 du 12 juillet 2010 limite l’approbation des nouveaux PLU locaux au 1 juillet 2013, avant d’appliquer les dispositions de la loi 2011-12 du 5 janvier 2011imposant des PLU intercommunaux du droit de l’Union Européenne. La concertation ayant été fragmentaire, nous demandons, comme le prévoit le règlement, la prolongation de l’enquête publique, pour la clôturer en janvier 2013 comme prévu par la ville afin que les habitants puissent être informés.

 

Par notre action de ce jour, nous appelons donc à une prise de conscience de la part des Toulousains : si vous souhaitez que vos quartiers soient valorisés tout en préservant leur spécificité et votre qualité de vie au quotidien, il faut participer à l’enquête publique actuellement en cours !

 

Comment ? Accédez aux registres de consultation mis à votre disposition dans les Mairies, inscrivez vos remarques et opinion dans ces registres, par courrier ou par  internet, sur les sujets suivants : zonages (hauteurs autorisées et types des nouvelles constructions), changements de règle, OAP, préservation et place des espaces verts et des arbres dans la ville, protection du patrimoine architectural existant (Toulousaines, patrimoine remarquable, sites à préserver, …), règles concernant les places de parking et stationnement…. 

 

L’Union des Comités de Quartier rappelle à tous les Toulousains que seule une contribution massive mais individuelle et argumentée pourra aboutir à un texte conforme à leurs vœux.

 

Le temps presse : l’enquête publique se clôturera le Lundi 17 Décembre 2012 à 16h.

             (Ndlr : nous venons d’apprendre : la clôture est repoussée au 4 janvier 2013 avant 16h00).

D’ici là, les associations citoyennes se tiennent bénévolement à la disposition de chaque citoyen pour :

-         expliquer les conséquences de ce nouveau PLU sur votre vie quotidienne au niveau de votre quartier ou de votre rue

-         Aider chaque citoyen qui le demande à formuler sa requête auprès de la Commission d’Enquête

 

La mobilisation de chacun sera une avancée pour tous 

Repost 0
Published by Le piéton de la Daurade - dans Les Incontournables
commenter cet article
5 décembre 2012 3 05 /12 /décembre /2012 17:28

6340176911_c99ab2942c.jpg

Pour le magazine En quête de Santé, Géraldin e Zamansky a réalisé le documentaire «Alcool : nos jeunes en danger», tourné en partie à Toulouse et diffusé le 11 décembre sur France 5.

 

Un reportage édifiant sur l'alcoolisme   des jeunes ,  de ceux qui dans quelques années seront  souvent à des postes importants dans les entreprises ou les administrations de notre pays!! 

Repost 0
Published by Le piéton de la Daurade - dans News
commenter cet article
10 novembre 2012 6 10 /11 /novembre /2012 11:13

pont_neuf_toulouse.jpg

Lu dans la presse, un grand professionnel qui dit à peu près la même chose que les Associations riveraines de la Garonne. Voilà qui fait plaisir !

 

Rémi Papillault a cosigné avec Enrico Chapel et Anne Péré «Habiter en bord du fleuve», premier livre de la collection Architecture des Presses Universitaires du Mirail. Interview.

Rémi Papillault, architecte et prof d'archi à Toulouse, coauteur d'«Habiter en bord du fleuve» et spécialiste de Candilis (architecte du Mirail) et du Corbusier, ...............

Quelles sont les pistes pour retourner la ville vers le fleuve ?

Deux pistes.

La première, c'est la ville de ramiers, ces territoires où la terre affleure, plus ou moins recouverte par les eaux du fleuve et où se sont développées joncs, trembles, peupleraies qui répondaient à des utilisations précises. Plutôt qu'une ville de résistance à l'eau par l'endiguement, proposer des zones qui peuvent absorber les inondations, où les eaux peuvent divaguer, et construire en bord du lit du fleuve, avec des projets beaucoup plus denses que ce qu'on pourrait penser en limite de zone inondable, en utilisant les ressources des pilotis, des maisons sur tertres, etc.

Une autre piste et de penser la grande échelle, c'est-à-dire imaginer un bâtiment en fonction, à l'échelle d'un grand territoire de 40 km de long comme le fleuve entre les deux confluents.

Pour vous, on ne doit pas toucher à la Garonne historique entre Bazacle et île du Ramier ?

Oui, c'est un très bel endroit qui se suffit à lui-même. Busquets (l'urbaniste en chef du centre ville-NDLR) va trop loin, Toulouse n'est pas Bordeaux, où la Garonne est très large.

 Toulouse est un reserrement du fleuve qui donne une très belle échelle à la ville, on ne peut venir mettre des pontons et des piscines flottantes ici. On n'a pas de grandes étendues comme la mer à Barcelone. Je verrais plutôt la création d'une passerelle piétonne très contemporaine, qui parte des quais, habille l'hideux pont Saint-Pierre, et redescende au niveau du fleuve. Un peu comme la passerelle de Mimram face au musée d'Orsay à Paris.

Repost 0
Published by Le piéton de la Daurade - dans News
commenter cet article
16 juin 2012 6 16 /06 /juin /2012 10:47
Repost 0
Published by Piéton de la Daurade
commenter cet article
12 juin 2012 2 12 /06 /juin /2012 10:21

Les hom3314260195_b18201985f.jpgmes en vert : on les voit s'activer partout et de plus en plus avec les beaux jours et leur cort ège de dégats , ils travaillent comme ils discutent , beaucoup et tranquillement.


Consciente des impératifs écologiques de notre temps, la municipalité fait beaucoup d'efforts pour que les mégôts rejetés par les fumeurs ne finissent pas dans la Garonne. Elle demande aux cafetiers de mettre des cendriers sur leur terrasse pour diminuer cette pollution.

Il semble que cela ne fasse pas l'affaire de nos hommes en vert, parce que pour être sur de ne pas s'ennuyer ,  les fumeurs de la brigade - tout en ramassant les papiers sales - , d'une pichenette jettent par terre leur mégots que les copains de la tournée suivante vont pouvoir ramasser !

 

Moi je dis ça.  je dis rien ...................

Repost 0
Published by Le piéton de la Daurade - dans Billet d'humeur
commenter cet article
21 mai 2012 1 21 /05 /mai /2012 10:48
Repost 0
Published by Piéton de la Daurade
commenter cet article
21 mai 2012 1 21 /05 /mai /2012 10:30

4590985576_36f8c9232a.jpg

 

 

Elle adoucit les moeurs bien sur, elle apaise , elle réjouie nos oreilles et notre mental alors venez nombreux écouter   L'Ensemble Vocal Rive Gauche  qui donnera son concert annuel le 27 juin prochain  en l'Eglise des minimes.

Repost 0
Published by Le piéton de la Daurade - dans News
commenter cet article
5 mai 2012 6 05 /05 /mai /2012 08:42

alcool by DaytwiceBeaucoup de déception et de colère ces derniers jours, à l'annonce de la municipalité d'accepter la réouverture des terrasses de St Pierre  jusqu'à 2 h du matin.

 

J'entends et je lis ici et là que cette autorisation a été faite en "concertation" avec les riverains.  Verifions donc :

Concertation : substantif feminin , mode d'administration dans lequel, les administrés ou les citoyens sont consultés et les decisions élaborées en commun avec ceux qui auront à les appliquer ou à en supporter les conséquences.

A lire le dictionnaire, voilà un mot dont à priori nos interlocuteurs ne connaissent pas le sens!

 

Les assoc iations riveraines ont été convoquées le jeudi  par e-mail pour une réunion le lundi soir  afin d'évoquer les horaires des terrasses des bars de St Pierre.

Ce soir là face aux élus et aux cafeteiers de la Place jurant leurs grands dieux que  cette prolongation leur permettrait de "mieux gérer la clientèle" et que  "les riverains ne ressentiraient pas de nuisances supplémentaires", nous avons avec force signifié notre  désaccord total sur cette proposition et indiqué que nous considérions cela comme innaceptable .

A la suite de quoi Monsieur Makengo a indiqué que la municipalité donnait son autorisation. Avouez que comme concertation, il y a mieux !bruit.jpg

 

Nous connaissons aussi la signification du mot "essai " : autorisation qui de provisoire devient definitive en espérant que tout le monde aura oublié au bout de quelques mois que rien n'était acquis. Exemple la rue des Blanchers .

 

Dans quelques jours, se tiendra notre Assemblée Générale,  j'espère que vous viendrez nombreux nous faire part de votre ressenti  et  nous aider à défendre votre qualité de vie dans notre si beau quartier.

Repost 0
Published by Le piéton de la Daurade - dans Billet d'humeur
commenter cet article
3 avril 2012 2 03 /04 /avril /2012 18:21

 

 

E7029941995_10a6af2639.jpgn raison des travaux de réseaux des rues Pargaminières et Romiguières et de la place de la Daurade.
À compter du jeudi 12 avril prochain :
- Un double sens est mis en place dans la rue Lakanal entre les rues des Jacobins et Pargaminières , pour les riverains et livreurs.


Plus d’informations :
Un point d’information chantier est ouvert sur la rue du Lieutenant Colonel Pélissier, les mardi et jeudi de 12 à 17h, les mercredi, vendredi et samedi de 12h à 19h.
 

 

4 agents de médiation sont à la disposition des commerçants, riverains & usagers du périmètre concerné : Alida CAILLEAU, Marie-Pierre ROBERT, Bruno LAPEYRE et Franck LIEBHOLD sont joignables au 06 09 78 72 05 ou au 06 09 78 72 20, et sur mediateurs.toulouse-centre@grandtoulouse.fr

 

 

Repost 0
Published by Le piéton de la Daurade - dans News
commenter cet article