Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 novembre 2012 6 10 /11 /novembre /2012 11:13

pont_neuf_toulouse.jpg

Lu dans la presse, un grand professionnel qui dit à peu près la même chose que les Associations riveraines de la Garonne. Voilà qui fait plaisir !

 

Rémi Papillault a cosigné avec Enrico Chapel et Anne Péré «Habiter en bord du fleuve», premier livre de la collection Architecture des Presses Universitaires du Mirail. Interview.

Rémi Papillault, architecte et prof d'archi à Toulouse, coauteur d'«Habiter en bord du fleuve» et spécialiste de Candilis (architecte du Mirail) et du Corbusier, ...............

Quelles sont les pistes pour retourner la ville vers le fleuve ?

Deux pistes.

La première, c'est la ville de ramiers, ces territoires où la terre affleure, plus ou moins recouverte par les eaux du fleuve et où se sont développées joncs, trembles, peupleraies qui répondaient à des utilisations précises. Plutôt qu'une ville de résistance à l'eau par l'endiguement, proposer des zones qui peuvent absorber les inondations, où les eaux peuvent divaguer, et construire en bord du lit du fleuve, avec des projets beaucoup plus denses que ce qu'on pourrait penser en limite de zone inondable, en utilisant les ressources des pilotis, des maisons sur tertres, etc.

Une autre piste et de penser la grande échelle, c'est-à-dire imaginer un bâtiment en fonction, à l'échelle d'un grand territoire de 40 km de long comme le fleuve entre les deux confluents.

Pour vous, on ne doit pas toucher à la Garonne historique entre Bazacle et île du Ramier ?

Oui, c'est un très bel endroit qui se suffit à lui-même. Busquets (l'urbaniste en chef du centre ville-NDLR) va trop loin, Toulouse n'est pas Bordeaux, où la Garonne est très large.

 Toulouse est un reserrement du fleuve qui donne une très belle échelle à la ville, on ne peut venir mettre des pontons et des piscines flottantes ici. On n'a pas de grandes étendues comme la mer à Barcelone. Je verrais plutôt la création d'une passerelle piétonne très contemporaine, qui parte des quais, habille l'hideux pont Saint-Pierre, et redescende au niveau du fleuve. Un peu comme la passerelle de Mimram face au musée d'Orsay à Paris.

Partager cet article

Repost 0
Published by Le piéton de la Daurade - dans News
commenter cet article

commentaires

Pino 22/11/2012 23:26


Exclusif. Voici la nouvelle place Saint-Pierre!


http://www.toulousoscopie.fr/article-toulouse-la-place-saint-pierre-s-ouvre-a-la-garonne-112733845.html