Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 décembre 2007 2 18 /12 /décembre /2007 15:06

  EXTRAIT DU SITE DE LA MAIRIE DE TOULOUSE (publié le vendredi, 14 décembre 2007)

Projet d'urbanisme :         

  Au fil du fleuve

Le maire Jean-Luc Moudenc a présenté à la presse, mercredi 12 décembre, un grand projet d'urbanisme visant à « rendre le fleuve aux Toulousains ». Le lieu choisi pour cette présentation, aux abords de la maison éclusière, a valeur de symbole. La valorisation des berges de la Garonne se limite, pour l'heure, à une approche urbaine qui prévoit la réalisation de six passerelles enjambant la Garonne , depuis les alentours du Cancéropôle jusqu'au nord, à proximité de Blagnac. L'aménagement en tant que tel n'est pas chiffré. Le projet sera proposé au Conseil municipal du 21 décembre.

Création d'une passerelle de liaison Quai de la Daurade / Hôtel Dieu avec jonction Port Viguerie / Prairie des Filtres

Des passerelles reliant les quartiers, des promenades piétonnes et cyclistes, des espaces arborés, des guinguettes et des restaurants,voilà un aperçu de ce que pourraient être les bords de Garonne d?ici quelques années. Le projet d'urbanisme de revalorisation des berges, présenté par le maire de Toulouse, témoigne d'une action volontariste à l'heure du développement durable.

Il s'agit d'aménager 25 kilomètres de berges, de les rendre accessibles à pied et à vélo sur la totalité du territoire communal depuis le Cancéropôle (au sud) jusqu"aux abords de Blagnac (au nord).

L'élément fédérateur du projet prévoit la création de six passerelles . en plus de la passerelle Viguerie, en cours d'achèvement, pour relier les Toulousains entre eux, par le fleuve. Casselardit relié au Sept Deniers, Les Amidonniers à Saint-Cyprien, l'Ile du Ramier vers Saint-Cyprien, Empalot au Stadium en assurant la continuité depuis Niel.

 Relier les quartiers entre eux

Ce projet -aujourd'hui au stade d'ébauche du point de vue architectural- aura une incidence spectaculaire sur la vie quotidienne des Toulousains : la réappropriation du fleuve permettra de relier les quartiers entre eux.
Accessibles uniquement aux piétons et aux vélos, ces passerelles devront privilégier une architecture extrêmement légère. « Il faut rechercher une parfaite insertion dans le site fluvial », a insisté le maire.

Le corollaire de ce projet sera la restructuration de l'Ile du Ramier avec le déménagement probable du Parc des Expositions (9 ha) afin de libérer l'emprise pour la réalisation d'une « Ile aux loisirs », dans un environnement arboré.

 Retraitement de la digue, des berges et création d'une passerelle de liaison Amidonniers / Patte d'Oie.

Ce projet en est au stade de l'ébauche, mais comme d'habitude, qu'en est-il des desideratas des habitants. Ne soyons pas défaitistes, peut etre que l'on nous demandera notre avis lorsque le projet sera plus avancé!

Toutefois, on peut regretter l'idée d'une passerelle Quai de la Daurade/Hotel Dieu qui fait largement doublon avec le Pont Neuf et le Pont St Pierre empruntés couramment  par les piétons ; d'autre part il est à craindre des nuisances supplémentaires sur le Port de la Daurade, lieu hautement prisé par des "pédibus cum jambis" de tout poil et peu soucieux du sommeil des habitants de ce quartier.

En revanche, l'idée d'une "Ile aux loisirs" nous parait intéressante, une bonne manière de ramener le calme de St Pierre à la Dalbade qui résonnent , dès les beaux-jours, de la "furia estudiantine et autre". Mais, est-ce que cette "ile" paraitra suffisamment attractive pour attirer les commerces de boissons et leur clientèle?l'avenir le dira.

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Le piéton de la Daurade - dans News
commenter cet article

commentaires