Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 juin 2006 4 29 /06 /juin /2006 00:06

Tout d’abord et c’est un défi de le faire en quelques lignes, parcourons les 12 siècles qui ont vu naître et grandir Toulouse avant l’avènement des Capitouls.

 

- Toulouse, Tolosa, en latin, - dont l’origine ibérique ou celtique du nom est incertaine entre dans l’Histoire lorsque les Volsques Tectosages, peuple celtique de la Gaulle installé dans la région, passent sous l’autorité des romains vers 120 avant notre ère.

- A partir du 3e siècle : suivant l’arrivée du christianisme, sont édifiées les premières églises .

- Après le passage des Wisigoths (environ 430 à 507), la conquête franque va faire de Toulouse le siège d’un comté qui échoit à partir du 9ème siècle à la fameuse dynastie des Raimonds. Ils résident au Château Narbonnais et font ainsi de Toulouse la capitale d’un vaste état féodal qui s’étend du Rhône aux Pyrénées.

C’est donc au 12ème siècle que les comtes de Toulouse vont peu à peu instaurer les institutions politiques justifiées par le développement de la ville.

Toulouse est alors divisée en Parties ou quartiers, qu’on appellera par la suite Capitoulats  chaque partie étant subdivisée en Mélos ou Moulon,, groupe de maisons entouré de rues.

Un premier acte de 1141 du Comte Alphonse de Jourdain définit les privilèges reconnus aux habitants de la Cité et du Bourg.

Sous son successeur Raimond V apparaît le " commun conseil" formé de consuls désignés parmi les notables, et en 1175, ce conseil se structure en six capitulaires pour la Cité et six pour le Bourg..

Le 6 janvier 1189, un serment réciproque fut prêté par le Comte Raimond V et les consuls dans l’église St Pierre des Cuisines. En échange de la protection du Comte pour protéger la ville Raimond V lui reconnaît l’ensemble de ses prérogatives et autres " libertés "dont le droit d’élection de ses représentants, libre de toute ingérence princière.

Le 6 janvier 1195, six ans plus tard jour pour jour, à l’occasion de l’ avènement de Raimond VI, ce serment est confirmé. Encore actuellement on célèbre l’événement chaque 6 janvier à l’ Église St Pierre des Cuisines.

 

En 1205 sont rédigés deux cartulaires quasi identiques, l’un pour le Bourg, l’autre pour la Cité, registres où sont copiés et authentifiés soixante et onze actes couvrant la période 1120-1204, relatifs aux privilèges de la ville Enfin, c’est la construction de la maison commune, édifiée sur le mur romain, à la jonction du Bourg et de la Cité (près de l’actuel place du Capitole) qui concrétise le pouvoir municipal, les autres lieux de pouvoir étant le château Narbonnais pour le Comté, la Cathédrale Saint Etienne et la Basilique St Sernin pour l’Église.

Ce premier Capitole déplace le centre de la Ville.

La croisade albigeoise (1208.1229) vaudra à Toulouse des luttes acharnées ; Simon de Monfort, chargé d’écraser l’hérésie, échoua trois fois devant Toulouse où il fut tué en 1218. Mais la défaite des Cathares permit au roi de France de rattacher définitivement le Languedoc à la France ; Ce qui fut fait en 1271, lorsque le dernier comte disparut au retour d'une croisade.

Les Toulousains obtinrent cependant du pouvoir central la préservation de leurs libertés municipales.

Les Capitouls régnèrent ainsi sur Toulouse jusqu’à la Révolution française, chaque quartier de la Cité et du Bourg (Capitoulat) désignant un Capitoul

Douze à l’origine, le nombre de Capitoulats – et de Capitouls- varia au cours de leurs sept siècles d’existence.

Depuis 1438, ils sont huit, un par capitoulat, six pour la Cité et deux pour le Bourg, avec un ordre de préséance invariable que révèlent les miniatures des Annales représentant les Capitouls

De toute ancienneté, le Capitoulat de la Daurade fut le premier en ordre :

La Daurade, 1er en ordre – St Etienne, 2e en ordre

Pont Vieux, 3e - La Pierre St Gérault, 4e La Dalbade, 5e -St Pierre des Cuisines 6e

St Barthélemy 7e - St Sernin 8e -

Une suite sera nécessaire pour évoquer le rôle, l’action et l’influence des Capitouls dans le domaine financier et commercial, les aménagements urbains…pendant les périodes plus ou moins fastes que va connaître Toulouse jusqu’à leur disparition….

Partager cet article

Repost 0
Published by Le piéton de la Daurade - dans Un peu d'histoire...
commenter cet article

commentaires