Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 juin 2008 6 07 /06 /juin /2008 11:04
Ce texte s’inspire largement du document Cathares et Troubadours édité lors de l’inauguration de la Maison de l’Occitanie, que l’auteur en soit remercié.
 
Les débuts:
 
Entre le III et le Ier siècle av JC, la conquête romaine unifie les terres catalanes et occitanes. Le latin devient non seulement la langue de la culture mais aussi celle du peuple. Au Veme siècle, les wisigoths fondent un royaume dont la capitale est Toulouse, conquis par les Francs en 507. Le latin  populaire évolue peu à peu vers le catalan et l’occitan.
 
Après avoir refoulé les Arabes à Poitiers en 732, les Francs avancent vers le sud. Charlemagne franchit les Pyrénées et conquiert Girone et Barcelone. Les comtés hispaniques sont confiés à des nobles d’Aquitaine et de Septimanie.
 
Au cours du Xeme siècle, la décomposition de l’empire carolingien permet la consolidation de différentes entités politiques indépendantes telles que notamment les comtés de Barcelone et de Toulouse.
 
La culture:
 
Au  début du XIIeme siècle apparaît la poésie des Troubadours, la première poésie culte d’Occident en langue romane. Les troubadours sont à la fois des poètes et des musiciens dont l’oeuvre est diffusée par les jongleurs qui les interprètent dans les principales cours d’Occitanie, de Catalogne et du nord de l’Italie.
 
L’univers poétique des troubadours exprime les principes et les valeurs du monde féodal et se caractérise par l’idéal de courtoisie et des valeurs telles que noblesse d’esprit, courage, générosité, désintéressement et loyauté.
 
Le thème par excellence est la relation amoureuse qui s’exprime par le fin’amor, l’amour fidèle. Ce dernier constitue un jeu subtil et raffiné d’exaltation amoureuse, un chant à la beauté et à la dignité de la dame idéalisé qui conduit au joi d’amor, le bonheur du poète qui découvre le sentiment amoureux.
 
Chansons et pastourelles:
 
Les poètes emploient différents genres pour exprimer leurs sentiments :
 
          -  La pastourelle raconte la rencontre entre un chevalier et une bergère,
          -  L’aube parle de la séparation des amants au petit matin,
          -  La chanson d’adieu et une poésie qui met fin à la relation,
          -  La dansa et la ballada sont des chansons à danser.
          -  Le planh manifeste la douleur provoquée par la mort d’une dame, d’un ami ou d’un noble protecteur.
          - Avec le sirventès le troubadour donne son avis de manière satirique sur différentes
          questions.
 
Bien vivante pendant  plus d’un siècle, la  poésie des troubadours influence de manière décisive la poésie médiévale en Europe jusqu’à Dante et Pétrarque. L’occitan devient aussi  la langue principale des poètes catalans jusqu’au XVeme siècle.
 
Le début de la fin:
 
Le traité de Corbeil (1258) entre l’Aragon et la France, représente la fin des aspirations catalanes sur l’Occitanie et facilite l’expansion française. A la fin du Moyen Age, la France a unifié la,plupart du territoire occitan.
 
En 1659, le Traité des Pyrénées entre la France et l’Espagne établit le partage du territoire catalan en annexant la Catalogne du Nord à la France.
 
De la fin du XVeme au début du XVIIeme siècle, des milliers d’occitans venant de Gascogne, du Languedoc ou d’Auvergne décident de s’établir en Catalogne.
 
En France, l’imposition du français en 1539 comme langue unique de l’administration marginalise l’occitan.
 
Le renouveau:
 
Au milieu du XIXeme siècle apparaissent  deux mouvements : la Renaixenca et le Félibrige qui revendiquent la dignité de leur langue à travers l’étude du passé et la création littéraire.
 
Les félibres  représentent un groupe de poètes provençaux menés par Frédéric Mistral qui s’intéressent à la littérature. Les partisans de la Renaixenca  quand à eux participent à la construction du catalanisme social et politique.,
 
A partir de la fin du XXme siècle , la prolifération dans toute l’Occitanie des calendretas (écoles associées occitanes)  de groupes de musique, de compagnies de théâtre, de revues... montre le dynamisme que connaît aujourd’hui la langue occitane.
 
Enfin l’Euro congrès 2000, congrès des congrès pour repenser le futur des pays de l’Euro espace  latin central a mené a bien 500 activités importantes entre mai 2001 et avril 2003 et a reçu le soutien de près de 1400 institutions et organismes.
 
Des conclusions générales ont permis de faire ressortir plusieurs grandes lignes d’actions qui seront impulsées dans un futur très proche.
 
 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Le piéton de la Daurade - dans Un peu d'histoire...
commenter cet article

commentaires