Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 décembre 2014 1 08 /12 /décembre /2014 12:08

Il y a d'abord eu ça, paru dans la presse locale le  vendredi 5 décembre:

Apparemment le concept d'espace partagé mis en place par l'ancienne municipalité ne semble pas faire que des heureux. Quartier de la Daurade, par exemple, ça grogne : «Cette place a été refaite en 2013, rappelle Dominique Mouraï, présidente de l'association des riverains de la Daurade. On était censé partager l'espace public. Or regardez le résultat, des voitures qui stationnement abusivement sur les trottoirs, bien loin des vingt minutes autorisées par le disque bleu. Quai des Lombards, la piste cyclable est devenue invisible, complètement grignotée par les voitures». Les coupables ? «Un peu tout le monde. Les parents qui viennent chercher leurs enfants à la sortie de l'école, ceux qui vont au restaurant et puis ceux qui laissent leurs voitures plusieurs jours. Une situation si abusive qu'on ne peut parfois plus rentrer dans les garages». Autre souci lié à l'espace partagé : les voitures qui en l'absence de chaussée, roulent sur le trottoir : «Trois personnes ont récemment frôlé l'accident». Dominique Mouraï le dit : «L'espace partagé est une folie. Un concept sur le papier mais loin de la réalité. La rue Pargaminières connaît le même souci. Même les quelques arbres plantés au début pour délimiter la rue ont été renversés». Cette responsable doit prochainement s'entretenir sur le sujet avec la maire de quartier, Julie Escudier.

Et puis aujourd'hui , les parents d'élève en rajoutent une couche et à juste raison

Les parents d'élèves de l'école élémentaire Lakanal place de la Daurade ont signé une pétition dénonçant l'insécurité liée à la circulation.

«Regardez cette voiture qui vient de la rue Malbec vers le quai de la Daurade. Comme l'espace est uniforme, elle passe directement le long du mur de l'école Lakanal avant de tourner rue des Blanchers. Pensez-vous que nos enfants ne se retrouvent pas en danger ?» s'interroge Bertrand Mialhe, président du conseil local de la FCPE (Fédération des Conseils de Parents d'élèves). «De plus, quai de la Daurade, il n'existe aucune indication signalant l'existence d'une école et inciter les conducteurs à ralentir. Il ajoute : «Il existe bien un ralentisseur mais il est installé trop loin de Lakanal. C'est insensé».

Face à cette situation ubuesque, les parents ont signé une pétition (200 signatures). Elle sera remise à la mairie prochainement. Il y a un an la place a été réaménagée avec le fameux concept de l'espace partagé : absence de séparation entre chaussée, piste cyclable et trottoir. Une belle idée mais qui pose problème. Au départ, cette rue face à l'école Lakanal était en sens unique. Puis elle est devenue à double sens. sans être élargie. Une situation aggravée avec le stationnement fréquent d'automobilistes et d'usagers sur le parvis de l'école dépourvue de zone de stationnement temporaire. Alertée, l'ancienne municipalité avait détaché une équipe de police municipale pour sécuriser chaque matin les abords de l'école. Autant de points mis en avant lors du Conseil d'école du 3 novembre 2014 animé par l'élu Bertrand Serp.

Les parents vent debout ne lâchent rien. «Nous voulons un ralentisseur devant l'école, un panneau de signalisation visible et le retour de la police municipale». Ils exigent aussi qu'on revoie la situation de la rue Malbec : notamment par la pose de mobilier urbain (attache vélos) faisant obstacle aux voitures. «C'est de la vie de nos enfants dont il dépend», estiment-ils.

Source La Depeche du Midi


Et de  deux
Et de  deuxEt de  deux
Et de  deuxEt de  deux

Partager cet article

Repost 0
Published by Le piéton de la Daurade
commenter cet article

commentaires