Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 janvier 2014 3 22 /01 /janvier /2014 17:26

Nous retransmettons des extraits du courrier de la municipalité à une association amie qui s'inquiètait des problèmes de stationnement de 2 roues et de la péniche coulée!

 

Madame la Présidente,

................ Concernant les travaux d'aménagement des espaces publics dans votre quartier.

Comme vous le savez, l'axe Gambetta / Suau / Daurade fait partie des axes prioritaires de réaménagement, dans la stratégie portée par M. le Maire et le Conseil Municipal de se réapproprier la façade Garonne. Joan Busquets a déjà présenté les grands principes selon lesquels cet axe sera aménagé.
Ses usages sont d'ailleurs aujourd'hui très clairs, notamment depuis le 15 juillet dernier et la piétonisation de la Place du Capitole, puisque seuls les riverains et les automobilistes qui y ont quelque chose à y faire peuvent y accéder.
Pour des questions de simultanéité des chantiers sur les années 2012 et 2013, il a été décidé de lancer d'abord les travaux d'aménagement de Jean Suau et de programmer ceux de Gambetta par la suite.

Ainsi, la rue Jean-Suau a fait l'objet d'importants travaux et présente aujourd'hui un profil plus valorisant, apaisé, végétalisé, faisant la part belle au confort des piétons, et favorisant les terrasses et l'activité économique. Mais les usages de cette rue sont en train de se mettre en place.
Stationnement, terrasses, arrêts ''minute'', des nouvelles habitudes doivent se prendre et nous sommes aux côtés des usagers et des riverains pour trouver, ensemble, des solutions et ''transformer l'essai''.

Ainsi, dans une rue qui compte de nombreux restaurants et une auto-école, se pose la question du stationnement des deux roues motorisés.
Nous ne pouvons évidemment pas autoriser le stationnement des motos et scooters sur les trottoirs.
Au delà du fait que c'est tout d'abord interdit, cela ne paraît pas cohérent avec les efforts consentis par de la collectivité pour améliorer le paysage urbain de cette rue. Il paraît plus pertinent de consacrer le maximum d'espace publics à la déambulation piétonne des visiteurs et touristes, à des bancs, des arbuste, des terrasses...
Donc nous demandons aux utilisateurs de deux roues motorisées de marcher quelques dizaines de mètres et de stationner leurs véhicules sur des emplacements matérialisés.

Et comme nous manquons d'emplacements dédiés au stationnement des deux roues motorisés dans votre quartier nous étudions toutes les opportunités d'en créer.


Ainsi, un aménagement léger va être réalisé pour matérialiser 11 emplacements ''MOTOS'' sur les 2 îlots à l'intersection des rues Gambetta, Suau et Peyrolières.
Cet aménagement ne fait qu'officialiser un usage déjà en place depuis longtemps.
Vous trouverez en pièce jointe les plans de principe de ce petit aménagement.

Les professionnels de la rue Jean Suau connaissent bien la genèse et la justification de cet aménagement. Et comme lors de toute intervention sur les espaces publics de la Ville, un courrier d'information a été distribué chez les riverains concernés. Ce courrier (copie en pièce jointe) explique clairement le projet, son planning, sa durée, et comporte même le contact du Conducteur d'Opérations, responsable de la conduite de ce chantier.

Concernant la situation complexe de la péniche ''le Tenace'' du Port de la Daurade.

En 1994, dans un souci de valorisation et d'animation des berges de la Garonne, la Commune de Toulouse a aménagé le port de la Daurade aux fins d'y installer un bateau restaurant.

Cet équipement, n'étant destiné ni à la navigation, ni à d'éventuels déplacements, est équipé de bras articulés qui lui permettent de rester solidaire au quai. De même, le moteur est maintenu en état de marche afin d'effectuer uniquement les déplacements liés aux visites techniques obligatoires.

Pour rappel, la péniche a commencé à s'affaisser dimanche 22 décembre au soir. Les pompiers sont intervenus immédiatement et ont tenté de la renflouer en pompant l'eau mais sans succès. Elle a dont été arrimée le soir même au quai pour éviter qu'elle ne dérive.
Le 24 décembre au matin, une entreprise est intervenue pour explorer la coque et n'a rien constaté d'anormal. Le plus probable serait une fuite d'eau lente, la péniche étant fermée depuis novembre. Elle aurait ensuite basculé quand l'eau a atteint les premiers hublots à 50 cm.

Dans les jours qui viennent, une entreprise interviendra pour pomper massivement et renflouer la péniche qui sera ensuite remorquée jusqu'au port de Ramonville pour expertise.

Soyez assurée que tous les services concernés sont mobilisés : services techniques de la ville, le bureau d’études maritime, le service des Voies Navigables de France, la direction départementale Territoires, l’assureur...

Je reste à votre entière disposition

Mairie de Toulouse I Toulouse Métropole
 

 

Il suffit de poser la question..........

Partager cet article

Repost 0
Published by Le piéton de la Daurade
commenter cet article

commentaires