Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 octobre 2013 3 30 /10 /octobre /2013 12:31

Un article du magazine web Carré d'Info informe ses lecteurs que "A l’instar de villes comme Nantes ou Paris, Toulouse va probablement adouber cette année son « maire de la nuit ». Au-delà du caractère iconoclaste de la candidature à la veille des municipales, la démarche se veut porteuse de sens.

Car les nuits toulousaines ont de plus en plus mauvaise presse. Plus souvent à la une des pages faits divers que cultures, les haut lieux de la nuit à Toulouse sont également dans le collimateur de nombreuses associations de riverains, excédées par les nuisances sonores et les dégradations urbaines.

Pour contrebalancer cette définition des nuits toulousaines, des patrons de bars, des collectifs comme « Culture Bar-Bars » et autres professionnels souhaitent donc se doter d’un « maire de la nuit ». Le rôle de ce dernier sera d’incarner les différents aspects de la culture nocturne et d’oeuvre comme interlocuteur avec les pouvoirs publics et associations riveraines."

Puis il y a quelques jours , notre association est interrogée par Rue 89 sur le sujet et découvre ainsi le phénomène.

Journaliste pour le site Rue 89, je prépare un article sur l'élection à Nantes, Toulouse et Paris d'un maire de nuit.

J'aimerai avoir l'avis d'une association de riverains sur le sujet. Pensez-vous qu'un "maire de nuit" qui mettrait autour de la table tous les acteurs de la nuit ( y compris les assos de riverains) et ferait le relais avec le conseil municipal changerait quelque chose. Pensez-vous que c'est une bonne idée ?

 

Un "maire de nuit" qui mettrait autour de la table tous les acteurs de la nuit ( y compris les assos de riverains) et ferait le relais avec le conseil municipal : Mais cela se fait déjà!! les différents adjoints au Maire concernés par le sujet organisent (la plupart du temps à la demande des riverains) des réunions professionnels- riverains malheureusement sans grand résultat, un maire de la nuit n'ajoutera rien à ce qui se fait déjà.


A la suite de cet échange , l'article est publié

…........A Toulouse, six candidats ont répondu à l’appel. Parmi eux, Christophe Vidal, éditeur du magazine Minuit. « Ma candidature tombait sous le sens », explique ce familier de la nuit. « Le droit à la ville existe avec l’accès pour le citoyen à un certain nombre de services et il n’est précisé nulle part que ce droit s’arrête à 20 heures », insiste le Toulousain.

Et les riverains dans tout ça ? Dans la Ville rose, ils ne se sentent guère concernés. A l’image de l’association Vivre à la Daurade qui regrette de ne pas avoir été conviée aux débats et pour qui l’élection d’un maire de nuit « n’ajoutera rien à ce qui se fait déjà avec les élus en place ».

 

L'association des Riverains de St Pierre considère que les engagements de C. Vidal vont en partie dans le sens de nos demandes de nuit apaisées .

Toutefois devant le discours de ce dernier qui se targue de vouloir prendre en compte les mutations dues à la colonisation de la nuit par l’économie et le travail nocturne, et la nécessite d'offrir des services publics et privés la nuit dans le respect de chacun et notamment des riverains,nous restons dubitatif.

Pour sa part, Vivre a la Daurade aurait souhaité une vraie rencontre, ce qui aurait permis de dépasser les a priori et de comprendre le but véritable de cette élection et non une demande par mail mal posée et extrêmement courte et nous avons le sentiment que  le respect des riverains n'est qu'accessoire dans la course à l'election.

Et vous?

 

 

Maire de nuit:Quels intérêts seront préservés?
Maire de nuit:Quels intérêts seront préservés?Maire de nuit:Quels intérêts seront préservés?

Partager cet article

Repost 0
Published by Le piéton de la Daurade
commenter cet article

commentaires